La passion du libre

Débuter avec gnuplot

Cliquez sur le bouton pour afficher les conseils de lecture.Cliquez à nouveau pour les masquer

Fenêtres surgissantes explicatives

Certains mots dans le texte, affichés en vert et en gras, sont précédés d'une étoile verte sur fond orange. Par exemple, ce mot : lien.

Si vous placez le pointeur de la souris sur un tel mot, une fenêtre surgissante – popup – s'ouvre alors que l'affichage du reste du documment s'atténue. Cette fenêtre contient une explication détaillée du mot en question

Une fois que vous avez pris connaissance de ce que vous affiche cette fenêtre surgissante, vous pouvez retourner à l'état normal en cliquant ailleurs dans le document.

Navigation

Pour naviguer, utilisez le menu vertical à gauche du texte. Les entrées de menu marquées d'une petite flèche vers le bas ouvrent un sous-menu lorsqu'on clique dessus.

Vous pouvez également choisir une lecture continue en cliquant sur un des liens proposés en bas de page.

Différences entre histogramme et graphique à barres

Un histogramme et un graphique à barres, bien que présentant de grandes similitudes, se distinguent l'un de l'autre par plusieurs facteurs :

  • la nature des données représentées ;
  • les possibilités d'arrangement de la disposition des barres ;
  • l'espacement des barres.

Concernant la nature des données représentées

Les données peuvent être de nature catégorielle ou quantitative.

Les données de nature catégorielle sont des qualités, des attributs etc. et ne se prêtent pas aux calculs mathématiques.

Les données quantitatives, à l'inverse, sont prêtent aux calculs mathématiques.

Les graphiques à barres permettent de figurer les relations entre des données catégorielles tandis que les histogrammes permettent de figurer les relations entre données quantitatives.

Concernant les possibilités d'arrangement des barres

Contrairement aux histogrammes, l'arrangement des barres dans un graphique à barres peut être facilement modifié. On peut utiliser l'ordre alphabétique des catégories, ou l'ordre inverse etc.

Dans un histogramme, les barres correspondent à la fréquence d'apparition d'une valeur dans des plages de valeurs particulières. Ces plages de valeurs apparaissent dans un ordre immuable c'est pourquoi il est impossible de les ré-arranger.

Concernant l'espacement des barres

De la même manière que l'on comprend que les barres d'un histogramme ne peuvent pas être ré-arrangées, on comprendra facilement qu'elles ne peuvent être espacées et qu'elles sont toujours jointives.

Pour les graphiques en barres il y a toujours possibilité de créer des espacements.