La passion du libre

Débuter avec gnuplot

Cliquez sur le bouton pour afficher les conseils de lecture.Cliquez à nouveau pour les masquer

Fenêtres surgissantes explicatives

Certains mots dans le texte, affichés en vert et en gras, sont précédés d'une étoile verte sur fond orange. Par exemple, ce mot : lien.

Si vous placez le pointeur de la souris sur un tel mot, une fenêtre surgissante – popup – s'ouvre alors que l'affichage du reste du documment s'atténue. Cette fenêtre contient une explication détaillée du mot en question

Une fois que vous avez pris connaissance de ce que vous affiche cette fenêtre surgissante, vous pouvez retourner à l'état normal en cliquant ailleurs dans le document.

Navigation

Pour naviguer, utilisez le menu vertical à gauche du texte. Les entrées de menu marquées d'une petite flèche vers le bas ouvrent un sous-menu lorsqu'on clique dessus.

Vous pouvez également choisir une lecture continue en cliquant sur un des liens proposés en bas de page.

Avertissement préalable sur les commandes

Commande set

En général le résultat des commandes set comme set label 1 "Exemple d'étiquette" center at 0,0 est mémorisé. Tout tracé de graphique ultérieur à cette commande comportera donc cette étiquette à l'emplacement 0,0.

Commande unset

Tout ce qui a été défini par une commande set peut être supprimé avec la commande unset. En supposant que la commande de l'exemple précédent a été exécutée, on peut en annuler le résultat par la commande unset label 1.

Commande reset

La commande reset est équivalente un unset de tout ce qui a été défini auparavant à l'exception de set term, set output, set loadpath, set fontpathset linetype, set encoding, set decimalsign, set locale, set psdir et set fit

Présentation des exemples de commande dans ce tutoriel

Compte tenu de ces mémorisations, lorsque nous voulons donner un exemple de commande, il arrive souvent que nous la faisions précéder par d'autres commandes supposées rétablir un contexte convenable pour que l'exemple n'interfère pas avec des commandes préalables.

Comme nous ne savons pas toujours ce qu'a pu faire le lecteur, nous avons tendance à insérer des commandes qui ne sont pas forcément nécessaires dans toutes les situations. Ainsi nous avons souvent tendance à redéfinir le terminal, le fichier de sortie et à utiliser reset pour nous dégager de tout contexte préalable introduit par l'utilisateur.

Conventions typographiques

D'une façon générale, la syntaxe d'une commande ressemble à ceci :

set xlabel {"<label>"} {offset <offset>} {font "<font>{,<size>}"}
{textcolor <colorspec>} {{no}enhanced}
{rotate by <degrees> | rotate parallel | norotate}

Dans une telle syntaxe, le premier mot – ici set – est la commande, le reste représentant les options et les paramètres de cette commande.

Les valeurs placées entre crochets anguleux comme <label> sont des valeurs à remplacer, dans ce cas par le texte de l'étiquette de l'axe x.

Les séquences placées entre accolades comme {offset <offset>} sont optionnelles.

Le symbole | représente une alternative OU logique.